• Agde et sa SMAVA, suite et fin.

    Bonjour,

    dans le train d'Agde à Dijon, je me disais hier soir, que notre session n'avait pas pris une ride. Le retour des participants, à chaud, confirme cette impression que la semaine passée à travailler, à échanger, à trouver un lieu pour se ressourcer, fonctionnait toujours aussi bien.

    Je mesure un peu plus cette fois ci, le chemin parcouru par certains. C'est impossible pour qui n'a pas vécu la session de mesurer cela.  Tout cela est de l'ordre de l'intime.  Laissons  notre liberté s'exercer pour prendre ce dont on peut prendre au cours d'une session de mobilisation, tout comme ce que l'on peut donner, sans vouloir tout mesurer.

    Donc mercredi j'écrivais : Cet après midi, autre temps fort : travailler sur l'argumentation en proposant un débat thématique où chacun va aiguiser ses arguments pour convaincre l'autre, ou pour porter une parole qui se fait entendre et qui est crédible. Travail indispensable quant on est porteur d'un mandat. Il faut s'exercer à porter une parole quelque soit la contradiction qui apparaît.

    Objectif plus qu'atteind, car le débat fut riche et animé, dans une ambiance parfois électrique, mais souvent pleine d'humour. Le public étant aussi participatif que les débattant....

    Jeudi et vendredi nous avons enclenché notre deuxième série de modules : 2 groupes se sont constitués autour de l'accompagnement des bénévoles et 2 autres autour de l'estime et de la confiance en soi. Seul les nouvelles technologies ont traversé toute la session.

    Jeudi, également, nous avons emmené l'ensemble des participants sur un terrain plus ardu : se positionner sur des propositions émises par l'APF, concernant la future gouvernance de l'association. Terrain ardu, car nous sommes rentrés de pleins pied dans le domaine des orientations qui demandent un peu de sens politique, une connaissance plus large que ses réalités locales. Juste avant, un petit schéma sur l'organisation nationale a donné le ton de l'après midi, suivi pas Jacky Decobert, administrateur de l'APF qui nous a présenté les enjeux de l'AG de Clermont Ferrant, fin juin.

    Sous la forme d'un Forum, 6 des 12 propositions ont été mis au vote et environ 42 personnes ont pu à chaque fois, après des temps de débats et de synthèse, se prononcer. Oui ce fut ardu, mais nous avons atteinds le sommet de la montagne, même si pour certains ce fut vraiment une pente raide à escalader. Nous avons estimé que le groupe était en capacité d'apporter un avis assez complet sur une partie des propositions, et nous l'avons fait. A notre manière c'était contribuer à une dynamique nationale

    Et puis il a fallu partir. Tout a une fin. Cependant l'objectif d'un ancrage régional est atteins, tout comme l'objectif de s'adresser à tous. Je pense que cela aura un impact pour notre SMAVA de Lyon en octobre prochain. Le bouche à oreille va fonctionner à plein, à n'en pas douter.

    Un sincère merci aux participants, à l'équipe d'animation et aux 2 bénévoles qui ont assuré le quotidien (dont notre infirmière).

    Chacun est reparti fort de ces moments comme autant de réserves pour continuer la route.

    Merci. Ce fut une belle semaine, comme disent les hauts pyrénéens....

     

    Denis VIVANT

     

    20160504_160833.jpg

    20160504_160731.jpg

     

    20160504_160809.jpg

  • En direct d'Agde

    Bonjour.

    Enfin les codes d'accès pour écrire dans le blog sont retrouvés.

    La session a débuté lundi midi. Toutes les personnes sont là et dès le début de l'après midi les personnes se sont plongées dans la dynamique.

    Mardi, chacune et chacun a découvert les modules techniques sur deux matinées : s'outiller pour parler en public, pour conduire un projet, pour utiliser de nouvelles technologies de l'information, pour animer des réunions.

    Chacune et chacun s'y sont plongés et ce midi, mercredi, déjà nous avons des retours très positifs. Nous voyons déjà une progression : une assurance qui s'installe, oser dire, oser faire.

    Mardi après midi nous avons passé l'après midi à travailler sur ce qui fait qu'on est acteur dans une association :

    un accueil, un lieu où l'on peut faire, des experts compétents qui font avancer des situations, un faire ensemble qui développe une fraternité, autant d'éléments développés par 6 projets présentés par 6 acteurs de la région d'accueil et par d'autres.

    Cet après midi, autre temps fort : travailler sur l'argumentation en proposant un débat thématique où chacun va aiguiser ses arguments pour convaincre l'autre, ou pour porter une parole qui se fait entendre et qui est crédible. Travail indispensable quant on est porteur d'un mandat. Il faut s'exercer à porter une parole quelque soit la contradiction qui apparaît.

    voila lespremiers retours d'une session qui a pris sa vitesse de croisière.

    l'ancrage régionale en midi-pyrénée-languedoc-roussillon fonctionne, et nous avons des participants venus de bourgogne, de Paca, de bretagne, du centre.

    La Smava est donc au rendez-vous pour que ces acteurs APF s'outillent, se perfectionnent, tissent leur réseau. Les échanges vont bon train dans une maison qui est au petits soins. Le soleil nous aide, après un hivers long.

    Smava for  ever ? Yes.

    a Bientot.

    denis vivant

     

  • L'échéance vient.

    Bonjour

    Juste un mot pour rappeler que la session va débuter dans une dizaine de jours.
    Tout se prépare et désormais nous allons vivre cette SMAVA dans l'Hérault.

    Nous donnerons quelques nouvelles en "live" au cours de la session directement sur ce blog. Vous pourrez suivre la session.

    Pour la session d'Octobre, ne tardez pas à inscrire le ou les personnes interessées.

    A bientôt

    Denis VIVANT

     

  • Quelques rapides nouvelles

    Bonjour

    A ce jour :

    27 personnes vont vivre la session du 2 au 6 mai (dont 5 tierces personnes) à AGDE (Hérault). Un courrier leur donnant l'ensemble des informations pour se préparer à la session leur a été envoyé hier.

    Pour la session d'automne, la session aura lieu du 24 au 28 octobre à St Foy les Lyon (Lyon). La moitié des places est réservée aux acteurs des régions d'Auvergne, Rhône-Alpes, Paca et Corse. Il semble bien que cette session sera rapidement complète. Je vous invite donc à ne pas tarder pour vous inscrire.

    Voila, l'année est bien enclenchée.

    A bientôt.

    Denis VIVANT

     

  • Le point sur nos actions

    Bonjour.

    A ce jour, nous ferons deux sessions de mobilisations en 2016 :

    Celle de début mai  (2-6mai), à Agdes est quasi complète. Nous attendons désormais des fiches d'inscriptions qui vont venir confirmer le nombre de personnes. L'ancrage régionale de cette session nationale est réussit puisque plus de 60 % des inscrits proviennent de Midi-Pyrénée-Languedoc-Roussillon.

    Celle de Novembre 2016 se met en place. Déjà une dizaine d'inscrits fermes et pas mal de demandes. La session devrait se faire à Lyon même, après pas mal de recherche. La aussi nous réservons la moitié des places aux participants venant d'Auvergne-Rhône-Alpes-Paca-Corse. Il est encore un peu tôt pour que les uns et les autres se positionnent mais c'est en bonne voie.

    Le GIN-Ile aux projets, se réunit cette semaine deux jours à Tarbes-Lourdes pour travailler ces deux sessions à ancrage régional, pour penser l'avenir, pour travailler la notion du commun ou des communs et voir comment cela peut venir alimenter notre travail associatif.

    Je pourrai ensuite vous confirmer si Lyon sera notre destination d'automne et comment s'envisage les années suivantes pour l'idée portée par Ile aux Projets.

    A bientôt

    Denis VIVANT