• C'est déjà fini

    Bonjour,

    et oui, tout a une fin.

    La session de novembre s'est terminée une semaine juste avant l'arrivée de la neige qui ne nous aurait pas permis de rentrer....

    Voila donc la deuxième session de l'année 2010 qui se termine avec un fort retour en termes de satisfaction.

    Quelques points :

    - le lieu choisi correspond bien à ce qu'on veut faire. Certes il est fort enclavé, mais c'est un village vacance spacieux, adapté, accessible, aux conditions d'hébergement et de restauration d'un bon niveau, dans des prix compatibles avec ce qu'on demande aux personnes.  C'est donc un lieu à garder quant nous reviendrons dans le grand sud Ouest.

    - Une formule de session qui plait aux participants : rythme et contenus correspondaient aux attentes des uns et des autres ; certains auraient bien voulu que ca dure plus.

    - L'articulation temps techniques et temps de débats ont permis aux uns et aux autres de trouver tout ou partie de leurs réponses.

    - Une équipe d'animation au service des personnes qui se relaie pour être disponible. Cela est fort apprécié.

    Maintenant faut penser à 2011, après le Congrès. Car nous ne ferons rien avant. Nous cherchons déjà une maison dans une région allant de Nantes en passant par la Bretagne, la normandie pour se finir en Picardie. Pour l'instant nos pistes sont en Bretagne.

    Mais si nous décidons de faire plus, nous reviendrions sur l'EST de la France et cette fois ci nous cherchons une maison dans une région allant de Champagne-Ardenne en passant par la Bourgogne et la Franche Comté pour se finir en Lorraine et Alsace. Mais pour l'instant aucune piste.

    si vous en avez transmettez les nous : il nous faut une maison avec au moins 10 chambres adaptées (si la maison a le label handicap tourisme, normalement y'a pas de soucis) pouvant accueillir sur une semaine un groupe de 50 personnes (hébergement et restauration compris) avec des salles dont une grande salle le tout dans un prix de pension complète acceptable, donc pas trop cher.

    A vos carnets d'adresses, nous étudions toute proposition.


    voila, la vie d'ile aux projets se poursuit avec sa formule SMAVA qui doit encore être affinée, perfectionnée, améliorée, surtout côté débats et échanges structurés.


    a bientot


    Denis VIVANT

  • Maurs la Jolie : de jours en jours

    Bonjour.

    Nous sommes toujours dans ce cher Cantal, dans ce bourg médiéval qui nous acccueil jusqu'a demain matin.

    La session se poursuit.

    La deuxième série de modules techniques est commencée. Ce matin nous bouclerons cet aspect là.

    Nous avons poursuivit hier sur la notion de projet en proposant un film suivi d'un débat.

    A travers cela nous avons pu mesurer que tout projet repose d'abord sur une envie, un désir, un besoin  et que cela permet de l'innovation, de la création. C'est surement dans cette direction que nous tentons d'éveiller les personnes à cette nécessité d'oser faire, d'oser dire pour permettre à des projets de voir le jour. Encore faut-il que les personnes en aient envie. Comment innover ou créer, ou se mettre en route,  si "la faim" ne nous tenaille pas au ventre ?

    Le village vacances qui nous accueil offre une très belle prestation qui est appréciée. Cette immense maison est la bienvenue quant le ciel gris, la pluie et la nuit viennent nous cueillir. En automne vivre une session comme celle ci, permet aussi de traverser ce temps particulier....


    Cette note est la dernière depuis Maurs. J'aurai l'occasion d'y revenir dans les semaines à venir.

    Désormais nous finissons notre programme, en travaillant cet après midi sur les notions de dynamique de groupe. Nous mesurons assez bien que les personnes sont confrontées à des gestions de groupe parfois difficile et que c'est sur cet apsect que nous allons faire porter notre effort cet après-midi.

    Voila, une étape se termine. Une session Ile aux projets ne ressemble jamais à une autre.

    A bientôt.


    Denis VIVANT

     

     

     

  • Maurs la Jolie : Ca se confirme

    Bonjour,

    la session de mobilisation des acteurs de la vie associative qui se déroule en ce moment à Maurs la Jolie est au milieu "du gué".

    Nous poursuivons ce matin par une deuxième série de modules technique. les premiers retours que nous avons eu sont très positif. Certes les niveaux et les attentes sont divers et variés mais chacun s'investi en fonction de ce qu'il est venu chercher.

    Après le temps d'échange sur la connaissance de l'apf, nous avons hier, sous le thème "Oser" sous forme de petits groupes et de table ronde abordé deux sujets de la consultation pour le congrès apf de bordeaux : Les acteurs de l'APF et l'Image de l'APF.

    les personnes ont répondu aux questions que nous transmettrons.

    Les discussions et les échanges sont nombreux et peu à peu les plus discrets font entendre leur voix et leur parole.

    Le village vacances de la chataigneraie offre une belle prestation en termes d'hébergement et de restauration. Cette très grande maison nous permet de nous déplacer sans soucis.

    L'attente sur la conduite de projets, de réunions et sur la communication (sous toutes ses formes) reste importante.

    Je découvre aussi, au fil des échanges, des pratiques très différentes d'un département ou d'une structure à l'autre. Parfois, effectivement on pourrait dire les APF plutot que l'APF. Le travail mené ici devrait permettre de réduire l'écart.


    a bientot, la session n'est pas fini.


    Denis VIVANT

     

     

  • Maurs la Jolie : le début d'une session prometteuse

    Comme promis voici de nos nouvelles depuis Maurs la Jolie, dans le Cantal, où nous avons débuté notre session de mobilisation des acteurs de la vie associative depuis hier.

    32 participants sont au rendez-vous, 6 tierce personnes sont là et une équipe de 12 animateurs font vivre la session.

    Premières impressions : d'une session à l'autre, les groupes ne sont pas les mêmes.

    Nous avons ici, un groupe très centré et demandeur en terme de méthodologie et de conduite de projets ainsi qu'en attente de mieux maitriser les outils tels que l'internet, les blogs, la messagerie.

    Cela est nouveau. Et nous amène à réaménager ces ateliers pour répondre à la demande.

    Les débats ont débuté et beaucoups de questions sont là autour de l'organisation de l'APF, de ses choix, de ses acteurs. Nous avons présent un administrateur  de l'APF en la personne d'Yvonne Ollier, qui répond à ces questions ainsi que les autres membres de l'équipe.

    Les échanges sont riches, simples, direct et peu à peu le groupe se forme, la session prend sa vitesse de croisière.

    Demain Mercredi nous finirons notre premier cycle autour des modules techniques et nous vivrons un temps de débats autour d'une partie des questions qui sont proposées dans la consultation interne en vue du congrès 2011 sous la forme d'une table ronde, doublée d'un échange en petits groupes.


    le beau temps a été là toute la journée, après un lundi sous la pluie.

    Accueillis par la délégation départementale du cantal dont son conseil départemental et sa directrice départemental (ce qui est une première dans une session ile aux projets) dans un village vacances, vaste et assez bien aménagés pour nous, nous développons peu à peu nos objectifs.

     

    Cette rencontre avec le Cantal est nouvelle et ce lieu inattendu nous permet de nous rencontrer et de participer à la construction de l'APF. La soif de parler, d'échanger, de confronter ses positions, d'acquérir des outils est palpable. Les parcours des personnes sont divers et variés et pourtant la rencontre s'opère, de qualité.


    A bientot

    Pour l'équipe d'animation

    Denis VIVANT