Retour de Corrèze

Bonjour.

Sous une pluie battante et avec du vent violent, j'ai pu retraverser le plateau des millesvaches pour rentrer dans l'EST de France.  La session s'est terminée vendredi en milieu d'après-midi.

Jeudi et vendredi ont été le dernier tiers de notre session :

-Un temps de débat à partir d'un sujet hors APF pour permettre aux participants de s'exercer à débattre,

-Un temps de création collective par petits groupes le vendredi après midi qui a permis aux participants de se rendre acteurs concrètement, et donc de s'exercer à une place d'acteur.

-La rencontre sous le format informel avec notre Président qui aura pu échanger avec qui a voulu le faire durant deux demi-journées.

Les premiers retours montrent un fort taux de satisfaction des participants tant sur la forme que sur le fond. Les évaluations écrites et le bilan de l'équipe d'animateurs de la session vont permettre d'affiner cela.

Je garde en souvenir les visages qui se sont ouverts de certains et de certaines au fil des jours de la SMAVA. Comme si le chemin parcouru en quelques jours avait permis des avancées que je ne peux pas mesurer. La présence de certaines et de certains en fin de session, leur manière d'être présent au groupe, traduit bien une évolution certaine.

Nous avons profité de cette session, alors que l'équipe du GIN-IAP était presque au complet, pour caler notre programme 2016. IL y aura bien une SMAVA à l'automne 2016. Nous avons presque trouvé la région d'accueil (à confirmer cependant, donc un peu de prudence avant de lancer le nom de la région) pour cette année, enclencher un ancrage à dimension nationale en terre régionale.

En faisant mes premières estimations, je me suis dit cet après midi que cette session devrait être très vite pleine...

La Corrèze, et le Limousin ont été une vraie terre d'accueil facilitante. C'est précieux.

A bientôt.

Denis VIVANT

 

Les commentaires sont fermés.