15/04/2014

Le temps qui passe, mais les projets qui continuent !

Bonjour.

Soleil de printemps, signe que nous sommes passé à une autre saison.

Quelques nouvelles :

Nous ne vous oublions pas. Ce n'est pas parce que je suis un peu silencieux qu'il ne se passe rien.

Début avril, nous nous sommes retrouvés 28 personnes,  à la Ferme de Léonie dans le Haut Jura, pour jeter les bases d'une nouvelle offre qui concerne la mobilisation des acteurs à l'APF.

Trois jours qui ont été productifs, avec une multitude de propositions et d'envies qu'il nous faut désormais convertir en un projet national crédible et réalisable. Nous avons pour cela encore quelques mois.

Mais j'ai pu voir se dessiner un premier tryptique que je vous livre :

Mobiliser des acteurs associatifs c'est penser et la formation de ceux ci, et leur donner envie de faire, et renforcer leur confiance en ce qu'ils sont et aux projets qu'ils portent ou sont associé.

A ce tryptique il faudrait ajouter d'autres points, comme la nécessité de trouver rapidement des informations, des outils techniques, des espaces de dialogue et de débat, sans que cela coute beaucoup.

Faisons confiance aux personnes, le projet est lancé, il aboutira.

Concernant notre session de novembre (SMAVA de novembre à AGDE) déja quelques inscrits : une toute petite dizaine. C'est dire qu'il reste de la place, mais ne tardez pas trop, car cela peut vite se remplir. Cette SMAVA sera réorganisé pour fournir des modules spécifiques à celles et ceux d'entre vous qui voudraient se lancer dans l'aventure d'être Elus dans un conseil départemental de l'APF et qui hésitent encore.

Bien sur sans exclusive : nous accueillons tout acteur engagé ou en voie de l'être au sein de l'APF.

Voila quelques rapides nouvelles.

Je vous rappel que vous trouvez dans la rubrique "Programme" de ce blog la note qui vous permet de vous inscrire à la SMAVA de Novembre prochain.

Salutations cordiales

 

Denis VIVANT

14:22 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | Ile aux projets |  Facebook

Les commentaires sont fermés.