• An 17

    Bonjour.

    En 17, y'avait, un siècle en arrière, une grande guerre qui ravageait l'Europe dont notre pays. Vous vous rappelez ?

    An 17 ! Ca dit aussi  que durant cette année 14 (tiens donc !) le projet "ile aux projets" vivra sa dix septième année d'existence.

    Fichtre !    Que le temps passe vite ! Déja 17 ans. Bientôt la majorité ?

    Ma collègue de la Marne (tiens donc encore !) pourra encore me dire que nous grandissons un peu plus....

    Alors que proposons nous en 14 ?

    Tout d'abord, pour celles et ceux qui veulent vivre une Session de mobilisation des acteurs de la vie Associative (SMAVA) nous vous donnons rendez vous en novembre prochain pour une semaine tout à fait surprenante. Quant je lis les remarques des participants à la dernière session (celle qui a eut lieu en novembre dernier à St Jean de Monts) je mesure toujours le degré de satisfaction et cela fait chaud au coeur : au moins notre session aura servit à quelque chose.... Le travail mené aura produit des effets. Le renforcement des capacités à se mobiliser aura été au rendez-vous.

    Le lieu n'est pas trouvé, mais surement que nous orienterons nos yeux vers les pays qui ont un climat océanique et qui de fait ont une capacité d'accueil adapté à notre groupe. En novembre il nous faut aller là où le temps est doux car ça aide notre action.

    Cet après-midi, l'Aveyron m'appel et voulait déja inscrire du monde. Ils vont un peu vite vers Rodez.... Je les ai invité à me trouver une maison par chez eux. On verra. Mais on a déja nos adresses connues (Cantal, Vendée, Morbihan) et sures.  A suivre.

    Et puis ile aux projets, se lance dans un grand projet en 2014, avec la Direction du Développement Associatif de l'APF : nous nous sommes donné un an pour mettre sur pied une nouvelle offre qui concerne les acteurs de la vie associative : comment coordonner mieux les choses pour que tous aient accès à des lieux de mobilisation ?  comment innover et surtout susciter de la mise en route de projets par des acteurs mobilisés et compétents ? comment donner un avenir à cette idée portée par Ile aux projets, parce que IAP n'est pas éternel non plus ? Comment organiser des lieux un peu partout pour que la mobilisation passe du rang d'idée à celle de réalisation ?  etc.... Une question amenant l'autre....

    Autant d'axes qui vont nous faire cogiter. Pour cela Ile aux projets et la Direction du développement associatif ont mis sur pied une petite session de 3 jours en avril à St Laurent en Grandvaux (à la Ferme de Léonie, maison APF, dans le Haut Jura) pour jeter les bases de cette nouvelle offre.

    Nous pensons qu'il est temps d'envisager l'après 2014 et cela se prépare dès aujourd'hui.

    Bien sur que nous vous en reparlerons, car rien n'est encore vraiment élaboré. Tout est en état de devenir. Comme dirait le physicien.... un processus en marche....

    17, fut aussi le temps des rebellions, durement matées dans les tranchées mais qui traduisaient d'abord le sursaut de ceux qui ne voulaient pas finir enterrés vivants sous les bombes et la gouillasse mortelle des tranchées de la marne champenoise et meusienne. Après 17, y'aura enfin la fin d'une grande guerre, dont nous célébrons d'ailleurs le centenaire du déclenchement en cette année 2014. Quant on sait la boucherie que ce fut, ce sera un triste anniversaire.

    De 17 à 14, pourtant, un siècle après, dans un tout autre contexte, nous poursuivons. Point de grande guerre. Heureusement. Mais des situations incertaines tout autant, dans un paysage qui s'apparente parfois ou/et souvent à de la catastrophe économique.... Pourtant, sans rebellion inutile ni soumission aveugle, nous poursuivons.

    Le ferez vous avec nous ?

    A bientôt

    Denis VIVANT

    Ps : le groupe ile aux projets, se réunit ce mercredi à Paris. Nous allons terminer de penser notre année. Une note sur notre blog, vous donnera bientôt tout ce qu'il faut pour vous inscrire.

  • Voeux animés.....

    Bonjour.

    Aujourd'hui je reçois par la poste une longue lettre de voeux pour débuter l'année. Fichtre, l'ami qui me l'a envoyé s'est fendu d'une double page qu'il a envoyé à tout son réseau, et croyez moi, il est grand son réseau. Comme je sais qu'il est surprenant ce bonhomme, je lis tout. 

    Au détour d'un paragraphe, je lis : "cela m'invite à nous souhaiter : "Que chacun devienne un "Espérant*"."

    Et il met une explication de ce mot espérant :

    "*Espérant : mot nouveau que je viens d'inventer désignant "l'homme (ou la femme, ndlr) qui enracine son espoir, non pas dans l'optimisme béat, mais dans le réalisme et le combat militant afin qu'advienne le "bonheur pour tous".

    Cette personne aurait pu travailler ou militer à l'APF, car ce "bonheur pour tous" me fait toujours penser au fameux "l'accès à tout pour tous"....  Peut être d'ailleurs faudrait-il que je l'embarque la dedans car il apporterait un peu de perspectives. Ce qui manque tant actuellement.

    Alors pour les Voeux d'IAP en 2014, je vous souhaite, très sincèrement, d'être chacun un Espérant tout au long de cette longue année qui s'annonce. C'est surtout ça qui importe : que le désir qui nous anime se poursuive dans une année qui  débute et qui porte forcément en elle pleins d'espoirs.

    Oh, profitons de ces quelques semaines de voeux qui semblent même se raccourcir à quelques jours, tant la réalité pas toujours bien marrante nous  rappel à nous, sitôt les embruns des fêtes évaporées par les fortes tempêtes venues balayer les côtes françaises (Et qui ont épargnées le Grand EST, pour une fois !)

    Faut vite dire, car à peine avoir repris le chemin du boulot, la plainte surgit déjà alors que le froid et le gel ne sont même pas encore venus nous rendre la vie encore plus difficile. Qu'est ce que ça va être quant le vrai hiver sera là.....

    Les pleureuses et les diseurs de mauvaises aventures sont déjà là, qui sonnent à la porte. La réalité plus que délicate de notre mouvement, de nos finances, sont hélas toujours là. Et pourtant.

    Comment peut-on vivre dans un mouvement comme le notre, si l'essentiel n'est pas au coeur de nos pensées et de nos actions. Ah oui, être un espérant et non pas être désespérant, ce n'est vraiment pas la même chose et n'emprunte surtout pas les mêmes chemins. Pour être un espérant, il faut déja avoir quelques convictions, une posture comme on dirait par endroits, une présence, envahit de bon sens et pourtant avoir une étincelle dans les yeux... Mais je m'égare.... Entre Tempête, Gel, et Etincelle vous allez pensez.... Je ne sais pas d'ailleurs ce que vous allez penser.....

    Donc, BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2014 ! Etre un espérant ne vous dispense surtout pas de faire bien attention à vous, de prendre soin de vous, pour pouvoir au moins prendre soin des autres....

    Allez, les voeux c'est bientôt finis... On y retourne au turbin.

    Pour Cela je vous mets presque en avant première le film réalisé par la direction de la vie associative pour préparer cette année 2014 qui verra beaucoup d'élections au sein de l'APF. Vous, verrez, c'est bizarre, mais je connais ceux qui parlent. Bizarre, comme c'est bizarre... Peut-être vous reconnaîtrez-vous.

    A très bientôt pour vous parler de l'année 2014 pour Ile aux Projets, qui est pleine d'inédits.

    Cordialement

    Denis VIVANT


    FAIRE VIVRE LA DEMOCRATIE (à l'APF)