A une Semaine de....

Bonjour,

Entre les catastrophes du monde (et elles sont nombreuses) souvent climatiques ces temps ci, où l'on voit les eaux furieuses submerger tout sur leurs passages, ou bien des guerres  envahir un pays en entier, rendant la vie  encore plus aléatoire, on assiste spectacteur à ce déchainement de malheurs.

On n'en demande pas tant ! Je sais pas si vous le ressentez comme ça, mais peu à peu comme une goutte d'eau qui vient creuser la pierre à force de tomber toujours au même endroit, (ca prend des siècles pour une pierre, seulement quelques années pour un homme)  ces mauvaises nouvelles marquent les esprits et participent à une atmosphère de plus en plus irrespirable.

A force de ressasser ou de s'abreuver du malheur des autres et du monde, faut bien en convenir, cela a forcément un impact sur les psychologies de nous autres.

Alors, à une semaine de se rendre dans le Cantal pour notre  session de mobilisation des acteurs de la vie associative (SMAVA), il faut souhaiter aux participants d'y trouver et d'y puiser autre chose que des éléments pathogènes pour leur vie courante : 

Un bol d'air frais, nous l'espérons, au pied de montagnes auvergnates rudes mais saines.

Un bol aussi d'outils et de rencontres pour repartir plus solides.

Voila un autre aspect d'ile aux projets : proposer non seulement des temps où les gens apprenent, s'outillent de techniques et récupèrent de l'information pour leur action, mais aussi des lieux qui rechargent des batteries presques épuisées, des ballons qui trouvent l'oxygène manquant au risque alors  de se dégonfler un peu plus et qui rencontrent à nouveau le vent pour continuer à voler...

Et pourtant.... Et pourtant, nous vivrons cette session dans cette atmosphère particulière de cet automne 2012, où l'on voit les paralysies s'étendre, le silence s'installer, le repli sur soi se développer comme une trainée de poudre, une mise à l'abri généralisée qui s'étend.

Et malgré cela,  nous essaierons  nous aussi de ne pas nous laisser envahir par cette atmosphère et laisser une place aux possibles d'aujourd'hui, aux envies qui n'osent s'exprimer, aux attentes et aux projets de demain.

Même plombé par une atmosphère de crise, il nous faudra bien sortir de cet exode intérieur qui semble envahir les coeurs et les esprits.

Pour l'instant nous en sommes à 31 participants, 5 tierces personnes, venus de 14 départements, dont les 80 % sont de Midi-pyrénée et d'Aquitaine. Les 20 % restant se partageant entre la Bretagne, les Pays de Loire,  le Limousin et la Bourgogne. Vient s'y ajouter une douzaine d'animateurs qui vont être à la manoeuvre quotidiennement pour donner du souffle à cette session.

Qu'y a-t-il de commun entre ces régions ? Et bien comme ailleurs,  une présence APF qui souhaite se maintenir et se développer. Une envie comune de poursuivre l'action, de donner corps, ensemble, à des possibles, et plus généralement, de remplacer cet exode intérieur par un ensemble d'actions qui construisent  les personnes  et l'association.

Comment ferez vous ?  (Je sais, vous vous posez toujours cette question !)

Nous le savons de manière partielle, et on a déja pas mal d'idée et d'outils sur le sujet. Nous n'en sommes pas à notre coup d'essai. Venez vivre une SMAVA et vous comprendrez !

Il faut avoir fait le chemin pour mesurer ce qu'on aura vécu et ce que cela a permis. Pour cela, faut y aller et c'est seulement quand nous nous serons retrouvés et que nous aurons fait ce bout de chemin ensemble que chacun des participants pourra dire ce que cette session lui aura apporté. En tout cas ce n'est pas tout seul qu'on trouve des voies de sortie dans une telle atmosphère...

Ce qui me fait dire que notre forum de mars 2013, sur l'Audace et qui aura lieu lui aussi dans le Cantal, semble à l'heure actuel bien loin des préocupations de tout un chacun. Ce forum est une audace en lui même, car aujourd'hui nous trouvons des légions de prophètes nous annonçant des "no futurs" mais bien peu de voies pour envisager demain autrement que dans le malheur.... Et oui, être acteur sera de plus en plus nécessaire pour justement permettre des possibles acceptable pour un vivant ! 

Alors inscrivez vous on vous attend.

A bientôt, on vous donnera de nos nouvelles par internet sur ce blog.

Denis Vivant

Les commentaires sont fermés.