• Dans les Alpes, suite et fin.

    Bonjour

    La Session de Mobilisation des Acteurs de la vie Associative (SMAVA) s'est terminée ce 20 mars à St Maurice en Trièves.

    Depuis ma dernière note, nous avons suivi le planning prévu.

    Les modules techniques se sont poursuivi. Comme les participants étaient monté en compétence les deux premiers jours, nous avons pu, maintenant qu'ils osaient dire et faire, aller plus loin dans chaque nouvel atelier.

    Nous avons réalisé une table ronde, jeudi après midi qui portait sur la sexualité, à partir des positions de l'APF, d'un film, et surtout de témoignages des participants qui ont pu librement s'exprimer et surtout raconter leurs situations parfois douloureuses. La présence d'une psychologue d'établissement (foyer de Gap) a permis aussi d'avoir la vision d'une structure d'hébergement sur le sujet. Fort interessant. Le tout dans une écoute évidente et avec les apports de toutes les générations en présence.


    Les retours que nous avons eu des participants, à travers un temps de synthèse et une enquete de satisfactions, sont très positifs.

    La fatigue bien sur est là, mais on ne peut pas vivre une semaine de travail intellectuel sans que cela n'ait un impact, surtout quant on a peu l'habitude.

    Et puis il faut aussi pointer la diversité des réalités vécues. La session aura permis, surtout aux élus présents, d'échanger sur leurs situations. Ceux qui vivent des situations plus délicates que d'autres auront pu y puiser les forces nécessaires pour poursuivre leur engagement.

    Vendredi soir, c'est autour d'un repas animé par un Québecois aux chansons forts connues que nous avons fini cette session.

    L'ossature générale de la session a été une fois de plus affinée et testée. Elle correspond bien à ce qu'il faut faire, et nous poursuivrons, en l'aménageant pour tenir compte des spécificités des participants, sur la même lancée pour la SMAVA de novembre 2010 à Barbaste (en Aquitaine, vers Agen).  Nous avons déja 15 inscrits.  Les places sont comptés, car un groupe d'une petite trentaine est un maximum pour nous à gérer et animer.

    Maintenant, faut se reposer un peu et surtout les participants auront à mettre en oeuvre tout cela, vaste programme ...

    Denis VIVANT.

     

     

     

  • Nouvelles de la SMAVA DE MARS 2010

    Bonjour

    Voila deux jours que notre session a débuté.

    26 personnes sont présentes des régions de Champagne-Ardenne, Bourgogne, Franche-comté, Rhone-Alpes, PACA, Limousin, Midi-Pyrénée et Bretagne. Un vrai tour de france qui nous parle des réalités APF à travers ces régions, ces départements, ces villes. Nous avons des personnes très différentes et engagées à des niveaux divers dans l'APF.

    L'accueil hier a permis a chacune et chacun de trouver sa chambre, de se repérer, d'exprimer ses attentes et de connaitre le déroulement prévu de la session.

    Après une nuit bien méritée, la deuxème journée a débuté sous le soleil du Trièves, entouré des Alpes majestueuses.

    Au programme, ce matin, les modules techniques comme : parler en public, animer une réunion, monter un projet, travailler les nouvelles technologies d'information et de communication et travailler les notions de négociations et de revendication. Cela se fait sur deux matinée et se renouvellera en cours de session.

    L'après midi, les personnes ont profité un peu de ce soleil de début de printemps, et ensuite pendant deux heures, Yvonne Ollier, adminsitrateurs à l'APF, est venu présenter l'APF, répondre aux nombreuses questions, susciter le débat, recueillir la parole d'adhérents motivés et curieux.

    La journée se termine par un temps en quatre groupes pour échanger à partir de situations déja vécu par les personnes. C'est un temps d'analyse et de compréhension de situations au vécu parfois difficiles, pour permettre aux participants d'affiner leur réflexion, prendre du recul, élaborer des solutions. Les questions apparaissent, les soucis aussi : Comment développer une vie associative quant le "désert" s'est installé autour de soi ? Comment motiver les adhérents de son département ? Comment garder un certain dynamisme alors que le travail nous submerge ? etc... etc... Cela est riche d'échange. Les techniques abordées apportent des outils pour pouvoir continuer à s'investir sans s'épuiser.  Les échanges eux, participent à trouver des réponses à ces questions qui ne datent pas d'aujourd'hui pour nombre de participants... Bref on est bien dans une session Ile aux projets.

    Voila, c'est parti. L'équipe est au complet, nous vivons la session. Je reste impressioné par le militantisme, le sérieux et le professionnalisme de tout ces acteurs.

    Ca promet une session riche.


    A bientot


    Denis VIVANT

    Responsable du GIN-Ile aux projets.

  • A quelques jours de notre SMAVA

    Bonjour

    Notre session de mobilisation arrive à grand pas, puisque dans moins de 10 jours elle aura débutée en Isère, à St Maurice en Trièves.

    Quelques annulations arrivent. Nous sommes à 30 participants 2 tierces personnes et 8 animateurs. soit un bon groupe sur site.

    Nous avons organisé l'accueil et le déroulement de la semaine est désormais bouclé.

    Grace au Blog nous tenterons de vous donner de nos nouvelles en cours de session par un billet journalier et si la technique veut suivre, par quelques photos.

    Pour la session de novembre, déja 12 inscrits, donc ne tardez pas si vous voulez vous inscrire.

    Suivez nous et à bientot

     

    Denis VIVANT