Des Nouvelles

Bonjour.

Depuis le dernier message, les choses avancent.

- Pour notre session de mobilisation des acteurs de la vie associative, prévue du 2 au 7 avril à St Maurice en Trièves en Isère, (départ 38), nous sommes à 21 inscrits fermes et 4 en attentes de confirmation. Nous sommes donc quasi complet.

Si vous souhaitez vivre cette session, il est encore temps. Nous essaierons de vous inclure dans la session, avec la seule réserve que nous le ferons en fonction de nos conditions d'accueil pour qu'elles soient le meilleure possible pour vous.

- Le Groupe d'initiative Ile aux projets se retrouve début février à Toulouse pour deux jours de travail. Vu ce qu'on veut faire en 2012, faut travailler et travailler encore pour vous proposer deux temps de rencontre et d'action en 2012 que l'on espère le plus utile et réussit possible.

- Le forum d'octobre qui sur deux jours, dans le cantal,  va vous proposer un temps d'échange, de mobilisation, d'enrichissement, sur un sujet donné, est déja ouvert aux inscriptions. Vous pouvez nous faire parvenir votre fiche d'inscription via notre programme 2012. (Vous le trouverer dans notre rubrique "PROGRAMME" en haut à gauche de ce blog). N'hésitez pas, parlez en autour de vous car là aussi les places seront limitées. Nous ambitionons de rassembler une centaine de personnes.....

- Enfin nous sommes dans le temps des candidatures et bientôt des élections de toutes sortes, dont les CD, les commissions nationales. J'espère que ca va vous donner envie d'y aller. Vivre des sessions de mobilisation c'est indispensable, aller les réinvestir dans le quotidien de la vie associative c'est plus qu'indispensable, la nécessaire école de la mise en oeuvre de ce qu'on voudrait faire.... Plus que jamais on ne peut guère compter que sur notre énergie (individuelle et collective) pour faire avancer nos voeux, nos ambitions, nos souhaits.

Bon courage et bonne campagne si vous vous présentez à l'une des élections en cours. Une élection n'est pas gagnée d'avance, si modeste soit-elle.

A bientôt.

Denis VIVANT

 

Les commentaires sont fermés.