Début D'année

Bonjour

Dans les pas de tant d'autres, nous voudrions nous aussi faire parvenir aux lecteurs de ce blog nos voeux pour 2012.

Après l'étoile de Noël, voici pour nous ces temps ci l'image de la galette. Les deux sont liés.

Alors restons avec la galette.

Nous vous souhaitons tout d'abord une bonne part qui soit votre santé. Sans elle, rien de bien durable n'est possible, beaucoup de projets sont bloqués dès que la santé ne suit pas. Prenez en donc soin, qu'elle soit physique ou psychique. L'une comme l'autre n sont absolument indispensable pour réaliser ses actions.

Ensuite nous vous souhaitons une bonne part qui soit faite de projets, d'idées qui se mettent en oeuvre, qui se réalisent et qui réussissent. La réussite dans nos actions est importante car elle conforte notre capacité à agir. L'adversité c'est bien, mais si il n'y a qu'elle, alors on désespère. C'est donc Oser dire et Oser faire. Pleins d'occasions vous seront données de faire, de dire, d'essayer. Alors....

Enfin, nous vous souhaitons une toute petite part qui soit faite des choses que j'appel pathogènes et qui nous envahissent parfois : Les tenants de la fin du monde qui vont nous fatiguer les oreilles durant ces mois, les réalistes dépressifs qui n'auront que le mot crise  et restrictions au bout des lèvres et qui se crisperons dès qu'un projet qui coute verra le jour, les agités d'un moments qui s'enflammeront sur le premier fait divers ou le premier scandale qui montre son nez, et bien sur les imprévus, les imprévus, dans un monde si imprévisible.... Oui tout ça et bien d'autres choses encores, sont là et ne disparaitront pas de notre paysage en 2012. On peut même dire que certains peuvent trouver des développement surprenant si tant est que les circonstances du moment les y aide. Mais bon, on connait déja ca depuis quelque temps et cela nous empêche-t-il de vivre ?

Sans les nier, il faut garder de la distance avec tout ca, garder tant qu'on le peut un peu de hauteur. C'est ce que nous vous  souhaitons, tant il est difficile parfois, plongés que nous  sommes dans le quotidien, de ne pas se laisser envahir par toutes ce situations que j'appel pathogènes.

 

Voila, avec ces trois parts, vous devriez pouvoir déguster une bonne galette 2012.

Bonne Année.

A bientot

 

Denis VIVANT

 

Commentaires

  • Remerciement pour vos voeux ç tous et en retour je vous souhaite de tout coeur yne bonne année 2012? FRANCIS ROCHER

  • Merci, Denis, pour tous ces bons voeux et ces parts de galette finement découpées!
    La galette est aussi l'une des nombreuses désignations de l'argent (avec le blé, les radis, l'oseille...). Alors un peu de cette galette là aussi, pour tous. Pour en faire usage et non gaspillage, pour partager et non amasser, pour distribuer et non spéculer!
    à chacun, chacune, une très bonne année 2012 de solidarités et de transformation.
    Irène

  • Merci, Denis, pour tous ces bons voeux et ces parts de galette finement découpées!
    La galette est aussi l'une des nombreuses désignations de l'argent (avec le blé, les radis, l'oseille...). Alors un peu de cette galette là aussi, pour tous. Pour en faire usage et non gaspillage, pour partager et non amasser, pour distribuer et non spéculer!
    à chacun, chacune, une très bonne année 2012 de solidarités et de transformation.
    Irène

  • Merci Denis pour vos voeux et votre encouragement. Je suivrai vos conseils en ne prenant qu'une toute petite part de choses pathogènes (comment l'éviter ?) mais en essayant de prendre la distance avec toutes ces infos (ou intox) qu'on nous abreuve à longueur de journée ! A toutes et à tous une année 2012 étincelante d'idées, d'énergie et de joies !

  • Merci de tous ces bon vœux, pour la galette j'en ai déjà presque abusé, et je suis invité jeudi soir, et vendredi soir, dimanche encore chez le fils et la; fini.

    Pour la fin du monde, ce n'est pas un souci, chaque jour c'est pour quelqu'un. Dans le paquebot les deux francs-Comtois, sont natifs de mon village; ce matin le plus jeune des frères était chez moi.

    Pour ceux qui ont péri malheureusement la fin du monde était pour 2012; faux pas trembler, notre jour viendra. On ne sait ni quand, ni ou, ni comment, et c'est mieux comme cela.

    Guy PONS

Les commentaires sont fermés.