23/06/2008

Devenez acteur de l’Université d’automne de l’IAP !!!

- ENQUETE IAP -

Vous avez suivi une action avec Ile aux projets, vous êtes acteur à l'APF et vous conduisez, ou vous avez conduit, un projet ou une action qui vous tiens à cœur : racontez nous cette « aventure », nous l'utiliserons (avec votre accord) pour la première université d'automne IAP :

Votre expérience pourra servir à d’autres porteurs de projets !!!

Pour ce faire, remplissez la fiche suivante et retournez là par courriel à cette adresse : iap@apf.asso.fr

Attention :
Cette fiche n’est qu’une trame : vous êtes libres d’ajouter des choses qui vous semblent importantes qui ne paraissent pas dans ce document (comme des photos par exemple).

Enfin, si vous avez besoin d’aide pour remplir ce document, pour toutes questions ou suggestions : contactez nous par le biais du blog.

Le document :

ENQUETE IAP.doc

19:21 | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | | | Ile aux projets |  Facebook

Commentaires

J'attends notamment ici le retour de l'expérience "atelier d'écriture d'Orléans" (n'est-ce pas, Isabelle?) ainsi qu'une expérience de la région Rhône Alpes je crois, mais je ne sais plus qui m'en a parlé à l'AG de Metz!

Écrit par : Irène Cerquetti | 30/06/2008

Je leur dirai que l'on est passé de 4 à 8....
je leur dirai combien cela nous a fait rire....
je leur dirai tous vos efforts pour écrire vrai....
je leur dirai l'atelier qui devenait barque et nous faisait perdre de vue l'échec scolaire
je leur dirai... rien de tout cela parce que 6 minutes c'est trop court pour donner envie.
J'ai réussi à lire un poème d'Arlette et Irène en a rédigé un (on avait pensé faire écrire tout le monde).

J'irai peut-être à la prochaine formation sur "prendre la parole en public " ils me donneront plus de 6 minutes.

Écrit par : isabelle alouette | 03/12/2008

Je leur dirai que l'on est passé de 4 à 8....
je leur dirai combien cela nous a fait rire....
je leur dirai tous vos efforts pour écrire vrai....
je leur dirai l'atelier qui devenait barque et nous faisait perdre de vue l'échec scolaire
je leur dirai... rien de tout cela parce que 6 minutes c'est trop court pour donner envie.
J'ai réussi à lire un poème d'Arlette et Irène en a rédigé un (on avait pensé faire écrire tout le monde).

J'irai peut-être à la prochaine formation sur "prendre la parole en public " ils me donneront plus de 6 minutes.

Ecrit par : isabelle alouette | 03.12.2008

Écrit par : isabelle alouette | 03/12/2008

Les commentaires sont fermés.