• « Je veux participer à une session d’ile aux projets, mais je n’ai pas le sous , comment faire ? »

    Tout d’abord, si vous êtes un acteur de l’apf, adressez vous à votre direction départementale ou votre établissement (si vous êtes en esat, en foyer, etc…). Exprimez votre désir de vivre cette session en ayant au préalable lu avec attention le contenu de la session. Il faut que vous soyez crédible et que vous sachiez de quoi vous parlez.
    Cette session peut être prise en charge par votre structure (c’est préférable et c’est ce qui se passe dans 99 % des cas).


    Si la situation se complexifie :

    Vous avez moins de 25 ans, adressez vous à la DDJS de votre département et expliquez leur ce que vous voulez faire, je suis sur que le ministère aura quelques fonds à vous allouez (si vous respectez les critères qu’ils ont, bien sur).

    Vous avez plus de 25 ans, adressez vous à la CAF de votre département, au conseil général, au conseil régional, à votre entourage aussi (parfois on trouve dans son environnement proche des personnes prêtes à vous aider financièrement). Cela est cependant aléatoire. L’attribution de subvention pour se former, pour s’adapter, est lié à de nombreux critères.

    Dernière possibilité : vous n’avez trouvé aucun financement, vous vous dites cependant que vous voudriez venir. Ile aux projets accepte le paiement échelonné. Mais pour cela faut nous contacter.

    Il est bien rare que les délégations départementales ou les établissements refusent une prise en charge. C’est bien souvent le contraire, où la structure sollicite la personne.

    Un conseil : soignez vos relations avec les personnes concernées et cela devrait vous ouvrir des portes.

    Enfin, sur votre délégation ou votre établissement, il y a sûrement un professionnel qui pourra vous accompagner sur vos démarches (animateur, éducateur, …) : n’hésitez pas à lui en parler !!!